Automne 2009

Concert d'automne de l'Orchestre d'Yverdon.

Date : vendredi 6 novembre à 20h30
Lieu : Temple d'Yverdon
Direction : François Bernier
Oeuvres :

Solistes : Jocelyne Rudasigwa, Nathalie Chatelain, Christian Delafontaine
Programme : dépliant au format PDF
Affiche : affiche concert 6 novembre

En quelques mots

Après le Dr Ox qui a marqué l’an dernier l’inauguration de L’Espace Jules Verne de la Maison d’Ailleurs, l’Orchestre d’Yverdon-les-Bains, préparé par son chef titulaire Christian Delafontaine, vous propose un concert riche en originalités.

En effet, Christian Delafontaine, dans le cadre d’un échange entre le Nord-Vaudois et le Canada, passera la baguette pour ce concert à un chef d’orchestre québécois, François Bernier. Ensemble, ils ont élaboré un programme inédit allant de Mozart à Zanon, jeune compositeur italo-genevois, en passant par Fauré et Champagne, compositeur canadien de la première moitié du XXème siècle :

Gregorio ZANON, né en 1980 : L’Arbre chanteur, légende pour contrebasse, harpe et orchestre à cordes, en création mondiale

Gabriel FAURE : Masques et Bergamasques, suite pour orchestre

Wolfgang A. MOZART : Concerto pour flûte, harpe et orchestre KV 299

Claude CHAMPAGNE (1891-1965) : Danse villageoise pour orchestre à cordes.

Les solistes seront :

François Bernier

François Bernier occupe actuellement les postes de directeur musical et chef d’orchestre de l’Orchestre symphonique de l’École de musique de l’Université de Sherbrooke (OSEMUS- 50 musiciens) – orchestre qu’il a fondé il y a sept ans et dont il a présidé au développement depuis sa création – ainsi que de l’Ensemble à vents de Sherbrooke (56 musiciens), orchestre à vents en résidence à l’Université de Sherbrooke. Sous sa direction, l’Ensemble à vents de Sherbrooke s’est classé, au cours des six dernières années, au premier rang de la classe senior (2004), puis de la classe ouverte (2005, 2006, 2007, 2008 et 2009) lors du Festival des harmonies et orchestres symphoniques du Québec, en plus de remporter le trophée Yamaha en 2007, 2008 et en 2009. L’Ensemble à vents de Sherbrooke est considéré actuellement comme l’un des meilleurs orchestres à vents du Québec. 

François Bernier a complété en 2006 un cycle de cinq saisons comme directeur musical et chef d’orchestre de l’Orchestre symphonique des jeunes de Sherbrooke et de l’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette (2001-2006). Il a été directeur musical fondateur et chef d’orchestre de l’Ensemble instrumental Prestissimo (1996 – 1998), chef d’orchestre assistant – opéra à l’université d’Indiana, à Bloomington, Indiana (2000-2001) et directeur musical et chef d’orchestre de l’Orchestre des jeunes Philippe-Fillion de Shawinigan (2002-2003).  Il a notamment dirigé plusieurs concerts avec le Chœur symphonique de Sherbrooke. En mai 2001, il avait l’occasion de travailler avec l’Orchestre symphonique de Saint-Louis (Missouri) et avec l’Orchestre symphonique des jeunes de Saint-Louis et, en mai 2003, il a été invité comme chef assistant du maestro Marc David lors du Ontario Youth Symphony Orchestra Festival, à Kitchener-Waterloo. 

Diplômé en musique de l’Université McGill (B.Mus., 1997) de Montréal et titulaire de la bourse Leonard-Bernstein de l’université d’Indiana, François Bernier détient une maîtrise en direction d’orchestre (M.Mus., 2000) de la Indiana University School of Music (Bloomington, Indiana).  Après trois étés à la Pierre Monteux School for Conductors and Orchestra Musicians (2000 – 2002), François Bernier a été, pendant quatre saisons estivales (2003-2006), chef d’orchestre au Camp musical de Lanaudière et au Camp musical d’Asbestos. Boursier de la Ville de Sherbrooke et d’Orchestra Canada, François Bernier a été chef d’orchestre invité lors du Congrès de la Fédération des associations de musiciens éducateurs du Québec (FAMEQ) à Sherbrooke, et lors du Winooski Valley District 4 Music Festival Association,  Vermont, USA, en novembre 2005. En avril 2006, il a dirigé la première nord-américaine de la production de l’opéra Les Noces de Figaro de l’École de musique de l’Université de Sherbrooke selon le nouveau livret en français d’Éric-Emmanuel Schmidt.

En 2005, François Bernier a été l’unique candidat des Amériques retenu parmi les 20 finalistes pour les épreuves devant orchestre lors du 49e Concours international des jeunes chefs d’orchestre de Besançon (France). À l’été 2006, à la tête de l’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette, il a participé aux Orchestrades universelles de Brive-la-Gaillarde (France). Au cours de la saison 2006-2007, en plus de ses tâches régulières, François Bernier a animé une série de 34 émissions radiophoniques d’une heure consacrées à la musique pour orchestre à vents. En novembre 2009, François Bernier agira comme chef invité à l’Orchestre d’Yverdon-les-Bains en Suisse romande, où il dirigera notamment la création d’un nouveau concerto pour contrebasse et orchestre. En décembre, il sera également invité à diriger l’Orchestre de musique de film de Sherbrooke.

Gregorio Zanon

Compositeur, Gregorio Zanon est né à Genève en 1980. Il commence ses études de composition en 1997 au Conservatoire de Musique de Genève avec Jean Balissat puis Eric Gaudibert. En 2001, sa collaboration avec le quatuor Terpsycordes aboutit à la composition de son Quatuor n° 1, créé au festival de Villevieille en août de la même année. Depuis, l'œuvre a reçu le soutien de Pro Helvetia et a été jouée par le même ensemble plus de quinze fois en Suisse et ailleurs, dans des cadres aussi divers que Venise, Paris ou l'Opéra du Caire. En 2003, l'œuvre remporte le prix Fritz Bach de la Fondation Crescendo.

Entre septembre 2001 et Juin 2004, il étudie à la Royal Academy of Music de Londres avec Dominic Muldowney et Simon Bainbridge. Son portfolio d'examen, qui incluait Allegro Esaltato, créé en janvier 2003 par l'orchestre à cordes The London Strings, a reçu le prix Arthur Huttinson.

Gregorio travaille actuellement sur une deuxième commande du même orchestre, un Concerto Grosso pour piano et cordes qui sera créé à St. John's, Smith Square le 7 avril 2005 sous la baguette de Richard Llewellyn.

Solistes

Nathalie Chatelain

Harpiste, Nathalie Chatelain est née à Genève en 1965. Elle commence après 6 ans de piano l’étude de la harpe avec Catherine Eisenhoffer au Conservatoire de Musique de Genève. Entrée en 1984 au Conservatoire de Lausanne, elle y obtient son Diplôme d’Enseignement en 1986, un 1er prix de Virtuosité avec félicitations unanimes du Jury en 1988, puis une Licence de Concert en 1990, dans la classe de Chantal Mathieu. Elle a suivi les cours de perfectionnement avec Nicanor Zabaleta, Germaine Lorenzini, Jacqueline Borot et Marielle Nordmann.

En 2002, elle fait partie du Comité artistique qui accueille le Congrès Mondial de la Harpe à Genève et en 2004 du Comité qui accueille le Symposium Européen de la Harpe à Lyon. Depuis 2004, elle est Présidente de l’Association Suisse de la Harpe. Nathalie Chatelain propose un large répertoire composé d’œuvres originales mais également de transcriptions.

« Rendez-vous avec Merlin », conte musical pour enfants dès 7 ans écrit et réalisé en collaboration avec Julia Sallaberry. Spectacle mettant en scène danse, musique, théâtre d’ombres, mobiles. Créé en Arles en 2006. Joué également à Genève en 2007 et 2008.

« La Harpe d’or », d’après une méthode de harpe de Dominig Bouchaud et adapté à la harpe pour les enfants dès 1 an, éveil musical. Créé en Arles en 2007.

« La Princesse et la Ramoneur », de Claude-Henri Joubert, conte moyenâgeux avec ensembles de harpes et récitant, joué à la Fête de la Musique en 2009.

Jocelyne Rudasigwa

Contrebassiste, Jocelyne Rudasigwa est d'origine rwandaise, elle est née à la Chaux-de-Fonds en 1975. Elle est attirée tout d’abord par le théâtre avant d’avoir un coup de foudre pour la contrebasse à l’âge de 16 ans. Elle débute alors ses études au Conservatoire de Lausanne, dans la classe de Michel Veillon et obtient un diplôme d’enseignement. Elle se perfectionne par la suite au Conservatoire de Bâle, dans la classe de Wolfgang Güttler, chez qui elle obtient un diplôme de concert. Jocelyne Rudasigwa joue dans différents orchestres favorisants la musique contemporaine et l’improvisation (Vortex, Contrechamps, Eustache, Car de thon). Elle se produit régulièrement au théâtre : spectacle pour enfants, musique de scène, interprétation et performance. Enfin, elle se consacre plus activement à développer ses activités en petite formation : en quintette avec Boulouris 5 et en sextette avec Fred, Gloria et les autres. Elle enseigne la contrebasse au Conservatoire de Fribourg et au Conservatoire du Nord Vaudois.

Christian Delafontaine

Christian Delafontaine reste avant tout, un flûtiste professionnel, se produisant tant en soliste qu’en musique de chambre dans de nombreux pays. Il joue fréquemment au sein de l’Orchestre de Chambre de Zürich (ZKO) comme flûte solo ainsi qu’avec l’ensemble des « Festivals Strings » de Lucerne. Il a passé 15 ans dans les rangs de l’Orchestre Sinfonietta de Lausanne et a enregistré plusieurs CD dont les fameux  «Quatuors de WA Mozart », les « Trios Sonates » de CPE Bach, ainsi que « Découvertes Transcaucasiennes » et dernièrement un enregistrement d’œuvres pour flûte et orgue avec Michel Jordan, dans l’abbatiale de Romainmôtier.